Aleatoire-Immanent

Aleatoire-Immanent

Future bulle

 

 

Ce n'est pas tant que le monde serait fini, qui serait une limite à la croissance, car fini il n'est pas : parce qu'il se renouvelle chaque jour, se transforme et évolue continuellement, la plupart des ressources nécessaires à la vie sont crées et recrées en permanence par la nature.


Non, le réel problème est qu'il est fermé, que nous y vivons comme dans une bulle, que chaque élément polluant que nous créons contamine durablement l'intérieur de cette bulle, sans qu'il soit possible de s'en débarrasser, hormis de l'envoyer dans l'espace ou dans le magma terrestre.


La limite réelle est l'inéluctable contamination mortelle croissante de notre espace vital.


Aussi, il est raisonnable de prévoir que les espèces qui nous succèderons seront celles qui aujourd'hui sont les mieux adaptées aux pollutions (chimiques, physiques, radioactives), soit principalement les araignées.

De plus c'est une famille où il y a un potentiel de développement de sociabilité et d'intelligence. Nous leurs souhaitons bonne chance. 

 

 



01/09/2015